Vœux 2023 : « Respectées au Gabon, nos Forces de défense et de sécurité sont un exemple, un modèle de rigueur et de professionnalisme pour beaucoup d’autres pays » (Ali Bongo Ondimba)

0
ENVOYER
6
VUES

Ce jeudi 5 janvier 2023, les autorités gabonaises ont renoué avec la cérémonie de présentation des vœux au chef de l’Etat en présentiel. les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont été les premiers à le faire au palais de la présidence de la République.

Dans son propos liminaire, Ali Bongo Ondimba est revenu sur  les réalisations de l’année 2022, dont  le renforcement opérationnel des différents corps.

A cet effet, il a rappelé : « En 2022, nous avons encore renforcé les capacités opérationnelles des différents corps. Des antennes de la DGDI ont été créés ou rénovées. De nouveaux matériels ont été commandés. De nouvelles casernes et camps ont été construits. La formation initiale, à travers la construction de nouvelles écoles, comme la formation continue, ont été renforcée. Nous avons également perfectionné la gestion des personnels ».

Avant d’indiquer : « Mieux équipées, mieux formées, mieux entrainées, nos forces de défense et de sécurité sont mieux à même de remplir les missions, impérieuses, qui leur sont assignées. Des missions de plus en plus diverses et de plus complexes ».

Puis d’expliquer : « Respectées au Gabon, nos Forces de défense et de sécurité sont un exemple, un modèle
de rigueur et de professionnalisme pour beaucoup d’autres pays. C’est pourquoi, cette année encore, des contingents étrangers sont venus se former chez nous ».

A côté de ça, il ajoute : « L’année prochaine, d’autres contingents, au moins aussi nombreux, viendront à leur tour se former chez nous. En matière de défense et de sécurité, il y a un savoir-faire gabonais. Savoir-faire dont vous êtes, chacune et chacun, les dépositaires. Ce savoir-faire nous est envié. »

Par ailleurs, Le numéro un gabonais n’a pas manqué d’attirer l’attention des Forces de défense et de sécurité sur les échéances électorales prochaines. En effet, ce dernier a expliqué : « Ces périodes, qui sont de grands moments de démocratie, et qui devraient rester pacifiques, sont hélas l’occasion pour certains, une minorité, de s’en prendre aux personnes, aux biens, aux symboles ».

ET d’ajouter : « J’ai confiance en vous. En chacun d’entre vous. En votre dévouement. Votre professionnalisme. Votre rigueur ».

Pendant cette cérémonie, les commandants en chef des différentes forces se sont succédés pour faire le bilan des chantiers en cours et présenter quelques recommandations au chef suprême des forces armées gabonaises.

Partant, le général de brigade Brice Clotaire Oligui Nguema, commandant en chef de la Garde républicaine a déclaré : « Depuis ma prise de commandement, vous avez bien voulu insuffler encore de nouvelles dynamiques en améliorant les conditions de vie de vos gardes. Votre concept d’une armée en or, opérationnelle et républicaine s’est matérialisé par votre montée en puissance lors du défilé marquant le 62ème anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté internationale ».

Dans le même sillon, ce dernier a souligné la formation de plus de 442 cadres et des actions à « très haute portée qui ont permis de rehausser les valeurs cardinales et nécessaires à la pratique de notre métier ».

Rappelons que, cette cérémonie des vœux au chef de l’Etat et à son épouse n’avait plus eu lieu en présentiel depuis le début de la pandémie de Covid-19, ni en 2021, ni en 2022. Il s’agit donc d’une première depuis deux ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *